Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 13:13
   Savez vous d'où vient l'expression "Tu vas te faire appeler Arthur !" (autrement dit, "Tu vas te faire engueuler si tu fais des conneries") ? Non cela ne vient ni d'Athur H, ni d'Arthur Ashe, ni du roi Arthur ni de l'animateur Arthur (notre photo), qui d'ailleurs ne s'appelle par Arthur dans la vraie vie, et encore moins - pour rester dans les intellectuels -  d'Arthur Conan Doyle, d'Arthur Rimbaud ou d'Athur Miller. La vérité est tout autre et c'est en tant que grand amateur de calembours que je vais tout vous dévoiler.




   Pendant la IIe guerre mondiale, dans la France envahie par l'occupant allemand, le soir, le couvre feu était à 20 heures. A l'époque la grand messe du 20 heures n'existait pas et il fallait bien s'occuper comme on le pouvait, et bien souvent en se baladant dans la rue.

   Cependant, les quelques récalcitrants qui tardaient à rentrer chez eux pour 20 heures se faisaient rappeler à l'ordre. En allemand 20 heures ou plutôt 8 heures comme on disait à l'époque, se dit "Acht Uhr" et se prononce "Artour". Ce qui fait qu'à l'époque, les français qui ne parlaient pas l'allemand se demander ce que voulait bien pouvoir dire ce "Acht Uhr" et supposaient que l'occupant les appelaient "Arthur " à l'heure où ils devaient rentrer chez eux !

   L'expression est restée et s'est étendue à toutes les circonstances où si l'on n'accomplit pas son devoir, on va se faire appeler Arthur ! Cela dit, les gens qui s'appellent vraiment Arthur, se font appeler Arthur toute la journée sans qu'on les houspille pour autant ! Mais comme aujourd'hui c'est censé être la journée de la gentillesse, ne vous appelez pas trop Arthur les uns les autres... Mais vous préférez vous faire appeler comment ?

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 19:48
   20 ans que le mur de Berlin est tombé. A croire que la chute du "Mur de la Honte" a inspiré les "Grands" de ce monde pour en construire d'autres, nous allons voir en ce 11 novembre quels autres murs (hors des murs traditionnels entendons-nous) séparent des peuples au travers le monde. Nous ne parlerons pas dans ce post du mur du son ni du mur qui inspira Pink Floyd (en la personne de Roger Waters) pour son disque du même nom (traduit en anglais) et qui mériterait à lui tout seul un dossier complet. Enfin, malgré le titre de cet article, je vous rassure, je ne vais pas encore une fois vous parler de Patrick Bruel !

      Le mur Israël-Palestine

    Erection : à partir de 2002. Il s'étend sur plus de 600 km et fait le tour de la Cisjordanie. Il est aussi surnommé mur de l'Apartheid (bien qu'il ne soit pas en Afrique du Sud !) La Cour Internationnale de Justice de La Haye a ordonné sa destruction en 2004, en vain...

  Mur USA-Mexique

    Créé sur ordre de George W Bush pour éviter le flux d'immigration en provenance du Mexique et par là même le traffic de drogue. Ce mur est de 900 km de long sur 3169 km de frontère.
   

      Mur Corée du Nord-Corée du Sud

    Séparant les 2 Corées le long du 38e parallèle, fruit de la guerre froide tel le mur de Berlin, l'érection de ce mur de 240 km de long date de 1953, fin de la guerre de Corée.


Mur de Chypre

    L'erection de ce mur séparant la partie grecque de la partie turque de l'île date de 1974. Ce mur dit "ligne verte" se déroule sur 180 km. Depuis 2003 seulement, il existe des points de passage entre les 2 zones.
 Le reste de la frontière étant formé de frontères naturelles flviales. 
   

     
Mur de Ceuta

    Enclave espagnole de 20 km² au Maroc, Ceuta est séparé du Maroc par un mur de 3,5m de haut et de 9 km de long pour endiguer le flux migratoire de l'Afrique vers l'europe.

 
Mur de Belfast

    Il s'agit d'un ensemble de mini-murs séparant certaines zones "chaude de la villes" pour éviter les bagarres entre Gangs Cathos et Protestants. L'érection de ces murs a commencé dès 69(*)
   

      La Grande Muraille de Chine

    C'est la plus vieille érection : IIIe siecle avant JC ! Elle a été construite sur 2700 km pour contrer l'invasion des cavaliers venus des steppes d'Asie centrale...

   De nombreux autres murs existent mais il serait interminable de les énumérer. 21 000 km seraient en construction. Mais l'important n'est-il pas de briser le mur du silence ?


(*) Erections, 69... Ce blog devrait être interdit aux moins de 18 ans !

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 12:57

   Ce n'était pas prévu au départ, mais ce blog, paradoxalement, doit beaucoup à Elise Chassaing. Rappelons les faits : Il y a quelques mois, je décide d'écrire un article sur la belle voyant qu'énormément d'internautes aterrissaient sur mon blog par recherche de mot clé (*) l'un des principaux mots clef utilisés était "Elise Chassaing".  Suite à un article lui étant entièrement consacré et tentant d'en savoir un peu plus sur elle, la tendance s'est renforcée et cet article est Elise_Chassaing_Dans_La_Rue.JPGl'article attirant chaque jour, et de loin, le plus de lecteurs. On aurait pu en rester là mais suite à de nombreux commentaires d'insultes, en relisant l'article il s'avère qu'effectivement je n'ai pas été très tendre avec la belle. A tort ? A raison ? Ceci n'est pas une lettre à Elise, qui ne lira jamais ce blog mais une tentative pour remettre les choses à leur place. Espérons que Beethoven ne se retourne pas dans sa tombe.
   Il est vrai que je n'y ai pas été avec le dos de la cuiller avec cette pauvre Elise dans l'article datant du 19 mai 2009 en disant que j'essayais en vain de comprendre pourquoi elle suscite un tel engouement, qu'elle n'était qu'une piètre remplaçante de Laurent Weil à la rubrique cinéma du Grand Journal de Canal +, une bobo coincée au ton vaguement désabusé, un pot de fleur et j'en passe.
   Je voudrais préciser que je n'ai pas dit qu'Elise Chassaing n'y connaissait rien en cinéma. Je disais simplemement que, regrettant qu'elle n'intervienne qu'aussi rarement. On était en droit de le penser. Autrement dit, je comprends qu'on puisse le penser bien que je ne le pensasse point ! Cela dit entre temps, Elise s'est vue octroyer de nouvelles plages horaires notamment l'Hebdo Ciné le samedi à 12h05, remplaçant au pied levé Daphné Roulier, madame de Caunes.

   En prime, et suite à de nombreuses demandes émanant de mes fidèles lecteurs, en fonction de diverses sources plus ou moins vérifiables, nous nous somme proposer de reconstituer un bref CV d'Elise, qu'elle pourra elle même imprimer autant de fois qu'elle le voudra si elle se fait remercier du Grand Journal de Canal+ :

 

Née en 1979 à Clermont Ferrand (source Wikipedia non confirmée)
Parcours professionnel

Canal +  Chronique cinéma du Grand Journal (depuis 2008) - L'Hebdo Cinéma (depuis 2009)
Passionnée de culture A choisi ses études dans l'unique but de travailler sur Arte, rêve réalisé en 2006.

ARTE (2006 à 2008) Le Journal de la Culture

France 2 (2003 à 2006). Reportages culturels pour journaux télévisés - Chronique Cinéma dans Télématin

Plusieurs France 3 régionaux

RFO en Guyane

Lyon Capitale - Première expérience en presse écrite -  rubriques culturelles

Etudes
DUT Journalisme à Bordeaux à l'IJBA, années spéciale, obtenu en 2003 stage chez KM Production
Maîtrise de langues, littérature et civilisation allemande
Classe préparatoire littéraire (Hypokhâgne/ Khâgne)

Bac

Activité extra études

A participé à l'oganisation de plusieurs festivals de courts métrages (à Lyon), ou fait partie de jurys (Festival de Clermont-Ferrand).

Anecdotes :
Aime chanter des standards de jazz, notamment pour évacuer son stress avant Arte Culture

Questionnaire de Proust d'Elise Chassaing en cliquant ici

Le groupe préféré d'Elise ? Pete and Repeat dont voici le MySpace : http://myspace.com/peteandrepeatmusic


   Tout ça pour dire qu'Elise n'est pas que belle, au même titre que je ne suis pas que beau (**)


(*) Je faisais vaguement allusion à l'animatrice sexy dans un post sur le grand journal de canal+.
(**) Pas que beau ---> Pâquebot --> hahahaha !!!
   

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 14:00

   Notre président a encore loupé une bonne occasion de ne pas récupérer un événement médiatique et de le tourner à son avantage en mentant : Aujourd’hui : Les 20 ans de la chute du mur de Berlin !

   Sur le Facebook de notre président, il est mentionné que ce dernier était à Berlin le matin du 9 novembre avec Alain Juppé. Ce qui est peu probable vu que le 9 novembre au matin, rien ne laissait soupçonner que le mur était sur le point de tomber et deuxièmement il est beaucoup plus probable que notre président à l’époque se trouvait aux commémorations de la mort du Général de Gaulle qui se déroulent tous les 9 novembre ! Bien qu’il ait peut être effectivement été à Berlin pour l’événement un peu plus tard comme en témoigne cette photo circulant actuellement sur la toile et sur laquelle vous pouvez cliquer pour avoir plus d’information sur le buzz.


 

   On y voit Nicolas Sarkozy flanqué d’Alain Juppé, mais en la regardant, j’ai plutôt l’impression d’y voir notre futur président en double ! Peut être était-il tout simplement en train de se faire photographier taguant un mur de Neuilly, pour avoir la photo sous le coude 20 ans plus tard au cas où l’on fêterait les 20 ans de la chute du mur, au cas où il serait à ce moment là Président de la République et au cas où Facebook existerait… Un visionnaire ce Sarkozy !

    Sans doute Notre Président pensait-il qu’il allait remonter dans les sondages en mentant à nouveau aux français… Après tout, les Guignols de l’info sur Canal + n’ont-ils pas la prétention d’avoir fait malgré eux élire Jacques Chirac en le présentant à l’époque sous la panoplie de « Super menteur » ? Je crois plutôt que Notre président (actuel) va droit au mur en prenant ses électeurs (et les autres) pour des cons.

    Bientôt, on va nous dire que Nicolas Sarkozy était présent au procès de Ceausescu 2 mois ou sur la Lune quand l’homme a (aurait ?) mis le pied et pourquoi pas quand Christophe Colomb a découvert l’Amérique ou quand Jeanne d’Arc a été brûlée vive place du marché à Rouen en 1431…

   Pour les français actuellement, sans mauvais jeux de mots, avec un président comme ça, c'est plutôt le mur des lamentations. Et comme disait si bien Ségolène sur la muraillle de Chine, il va falloir beaucoup de bravitude pour faire face à tout ça.

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 15:00

   Nous sommes en janvier 2006 dans le cabinet d'un psychiatre new-yorkais fort renommé. Une patiente dessine sur une feuille le portrait d'un homme qu'elle a vu apparaître de façon récurrente dans ses rêves. Cet homme, elle sait qu'elle ne l'a jamais vu dans la vie. Mais dans ses rêves, il lui est toujours de bon conseil et il est arrivé plusieurs fois que ses conseils lui ont été très utiles.

   Quelques jours plus tard, un patient du psy voit le dessin traîner sur son bureau et lui assure qu'il a déjà vu cet homme plusieurs fois dans ses rêves alors qu'il ne l'a jamais vu IRL (*) ! Le psy, intrigué décide de transmettre le portrait de l'homme à quelques-uns de ses collègues. Résultat, quelques mois plus tard, 4 nouveaux patients ont reconnu cet homme.

   Depuis janvier 2006, 2 000 personnes à travers le monde déclarent avoir reconnu cet homme. Aucuns points communs ne relient ces personnes. A chaque fois, il leur est apparu en rêve (jamais IRL) et leur a prodigué de précieux conseils. Aucun être humain n'a d'ailleurs été identifié comme ressemblant à cet homme même s'il peut nous faire vaguement penser à Richard Berry, Henri Emmanuelli ou Philippe Khorsand.

   Un site web a été créé pour essayer de comprendre qui peut être cet homme et rassembler un certain nombre de témoignages de rêves où il apparaît. Pour visiter le site, cliquez ici :

http://www.thisman.org

   Sur ce site, un appel à témoin a été mis en œuvre de manière à ce que des personnes ayant rêvé de cet homme se manifestent. Dans le monde entier, des gens comme vous et moi peuvent télécharger l'image suivante dans la langue de leur choix pour l'imprimer et en faire des prospectus ou des affiches qu'ils peuvent placarder près de chez eux.

 

   L'équipe du blog de Julien Petitjean est en train de réaliser un test à cet effet en affichant cette image sur des murs nancéiens et messins. Les résultats ne pourront être vraiment connus directement de ce blog mais apparaîtront dans la rubrique "Livre d'or" du site de cet homme. Il y a pour l'instant plus de 1200 témoignages, bien sûr certains sont farfelus(**), mais certains sont troublants. Le problème c'est que maintenant que tout le monde connait la tête de cet homme, il est facile de faire croire qu'on a rêvé de cet homme, cela fausse les résultats de l'enquête...

   Toujours est-il que de nombreuses hypothèses ont été proposées pour expliquer ce phénomène, dont voici les principales :

1 - De par ses traits (visage rond, gros sourcils, grands yeux, grande bouche, souriant...), cet homme correspond, dans l'inconscient collectif à l'archétype de la personne rassurante et à qui on a envie de se confier. Et cela quelque soit l'environnement culturel du sujet.

2 - Il s'agirait d'une vraie personne qui entrerait volontairement (par une technique proche de la télépathie) dans les rêves des gens pour communiquer avec eux. Il n'aurait pas forcément le même visage dans les rêves que dans la vie réelle.

3 - Ce phénomène est apparu par hasard, et la personne ayant fait le rêve en a été très imprégnée et a refait plusieurs fois le rêve. De même que certaines personnes ayant été informées de cette histoire ont à leur tour rêvé du visage qu'ils ont vu sur des affiches ou un site web !

4 - Pour certains, ce visage est tout simplement l'incarnation de Dieu, mais comme ce dernier n'existe pas...

   L'équipe de ce blog a une interprétation un peu plus terre à terre de ce phénomène : Imaginez que nous sommes 6 milliards d'être humains sur terre. Parmi ces 6 milliards, prenez le nombre de personnes ayant fait le rêve d'une personne réconfortante venue leur donner des conseils sur leur vie personnelle. Cela peut arriver à tout le monde ! Parmi tous les visages possibles ayant été rêvés, il est très probable que quelques centaines ressemblent... à notre homme !

   Autrement dit, statistiquement il n'y a rien d'improbable que quelques centaines de personnes sur 6 milliards aient pu rêver d'une personne ayant ce visage. Mais d'un autre côté, des milliards de personnes ont pu rêver d'un homme effectuant la même action, mais avec un visage différent !

   Et vous chers lecteurs, avez vous rêvé de CET homme ? Que vous a-t-il dit ? Quelle est votre expliquation du phénomène ? La réponse dans vos coms !


(*) Pour rappel : IRL = In Real Life = Dans la vie réelle (hors rêves et hors Web) 
(**) Comme par exemple le témoignage de cet internaute déclarant avoir été sodomisé par cet homme déguisé en lapin pour l'occasion !

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 10:52
      Au même titre que dans le Nord de la France on peut être à mi-molette, que les pâtissiers peuvent être à mi-gaine ou que les agriculteurs en période de crise ne plantent que des mi-graines, Notre Président Nicolas lui, est à Mi mandat..

   L’heure est au bilan. Notre Président est à une cote de 39% la plus basse de son quinquennat pour l’instant, comme si les français commençaient seulement à comprendre ce que l’équipe de ce blog avait déjà compris avant son élection (voir ici, ici et ici). Vous me direz, la cote de popularité n’est pas forcément représentative de la qualité de l’action d’un homme politique, mais beaucoup plus de son image. Alain Juppé était extrêmement impopulaire et pourtant autrement plus compétent que notre président. Et puis vers mi-mandat, le président François Mi-tterrand  (notre photo) n’était-il pas descendu aux alentours de 25 % ?
   Bref, Notre Président a fait pour l’instant la moitié des conneries qu’il aura fait lors de son 1er quinquennat, car, ne vous leurrez pas, vu le néant total côté concurrence, les français le rééliront en 2012 ! (Pour ce qui est de 2017 la réponse est moins évidente, cela va se jouer entre Jean-François Copé et Xavier Bertrand.)

   Pour fêter ce mi-mandat, nous vous avons concocté un petit florilèges d'anciens articles traitant de quelques conneries que notres président a fait pour l'instant. Lui et son entourage proche. Rendez vous dans 2 ans et demi pour toutes celles qui leur reste à réaliser !

Notre Président :
Si tu reviens j’annule tout
Je ne veux pas aller à Sarkoland I
Je ne veux pas aller à Sarkoland II
Je ne veux pas aller à Sarkoland III
Qui a dit " Casse toi pauvre con ? "

Sa femme :
Le 14 Juillet avec Carla
Carla Bruni enceinte
Carla Bruni a accouché

Son fils :
Jean Sarkozy Prix Goncourt
Jean Sarkozy vu par Stéphane Guillon


Et pour finir, un petit reportage imaginaire sur le jour où Notre Président mourra :

Sarkozy est mort

   Bonne lecture, et ne considérez cet article que comme un tout petit cadeau de mi-mandat, disons plutôt... Un mi-cadeau !

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 14:00
   Nous l’avons vu hier, c’est la saison des prix littéraires. Aujourd’hui c’est une œuvre pas comme les autres qui fait grand bruit. Après les mémoires du Grand Charles, puis celles du Grand Valery (« Le pouvoir et la vie ») voici les mémoires du Grand Jacques à savoir Jacques Chirac notre ex président. La publication des mémoires d’un ancien chef de l’Etat Français est un événement suffisamment rare pour qu’on s’y attarde. Pompidou et Mitterrand n’ayant pas, pour raison de santé(*), pu mener à bien cette tâche alors que de toute évidence, ils étaient les meilleurs écrivains parmi les présidents de la Ve République. (**)

   A peine Nicolas Sarkozy Elu, les françaises et les français avaient déjà la nostalgie de ce président plus que discret une fois les épreuves électorales passées. L’équipe du blog de Julien Petitjean a dévoré en avant première le premier volume de l’œuvre, dont le titre, emprunté d’une citation de Goethe est : « Chaque pas doit être un but ». Nous redoutions une œuvre consensuelle, mais Dieu merci, ce premier volume est extrêmement vitriolé. Beaucoup de monde, surtout à droite, en prend pour son grade à commencer par VGE dont il n’a jamais vraiment réussi à cerner la personnalité et qui a (selon l’auteur) plus passé son temps à diviser la majorité (de l’époque) qu’à la rassembler. On imagine l’ambiance aux séances du Conseil Constitutionnel où ils trônent tous les deux, heureusement séparés par Jean-Louis Debré ! (***)

   On y parle aussi de la trahison de Balladur, faux ami de 30 ans qualifié de « calculateur froid », avec qui Chirac aurait conclu un pacte comme quoi lorsqu’il aurait été élu président, celui-ci (re-)nommerait Balladur 1er ministre. Ce dernier lui aurait un jour de 1993, ambitionnant beaucoup plus pour 1995, déclaré de but en blanc « Je ne serai jamais ton 1er ministre ». Il tape également sur Sarkozy pour sa période pré-2007 mais respecte son pacte consistant à ne jamais juger son action en tant que Président de la République (en échange d’un silence présidentiel concernant les affaires sur lesquelles il va probablement être jugé à l’horizon 2011).

     Paradoxalement, le seul pour lequel Chirac manifeste une grande admiration est son grand rival… François Mitterrand ! Peu avare de compliments vis-à-vis de son prédécesseur il lui attribue une « finesse de jugement » et une « intelligence tactique »« Salut l’artiste » lui est-il même arrivé de penser en assistant à quelques-unes de ses prestations ! Finalement Jacques Chirac aurait peut être mieux fait de faire comme son prédécesseur, retourner sa veste et passer de droite à gauche. Eric Besson, lui, un peu plus récemment, fit l’inverse, au point d’être même parfois un peu plus royaliste que le roi ! … qu’il a rarement rencontrées. 

    Attendons une trentaine d’années que ne paraissent les mémoires de Nicolas Sarkozy, mais vu la façon de s’exprimer de Notre Président à l’oral, je crains que cette œuvre soit plus proche des « Récrés du Petit Nicolas » que d’une grande œuvre littéraire digne d’un Prix Goncourt (quoique avec ses relations…)

 
(*) Précisons : Pour raison de mauvaise santé suivi de décès et non de rétention à la Santé !

(**)Et Dieu sait si Mitterrand en avait (de la mémoire)

(***) Toute bagarre entre deux de ses membres serait anticonstitutionnelle, et déconstitutionnelliserait le conseil.

 

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 14:00
   Comme disait si bien Voltaire, "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire." De la même manière, je n'ai jamais vraiment été un grand fan de l'humour des "Guignols de l'info" mais je m'insurgerai contre toute forme de censure à leur encontre. Même si c'est de la part de Notre Président.

   En effet, ces derniers ont été particulièrement virulents ces derniers temps avec Jean Sarkozy, fils de Notre Président, n'ayant été élu que "membre du conseil d'administration" de l'EPAD alors qu'il avait été destiné à en être le président. Papa Sarko, pas content après les Guignols de l'Info, aurait demandé à Bertrand Meheut, directeur de Canal+ de "remercier" son adjoint Rodolphe Belmer(*). Au delà de ce remerciement, on constate que toutes les vidéos des sketchs mettant en scène son fils ont disparu des sites de vidéos en ligne telles que Youtube ou Dailymotion. D'autre part, aucune recherche "Google Image" ne donne d'image de la marionnette... Heureusement, l'équipe du blog de Julien PETITJEAN, a tant bien que mal réussi à s'en procurer une pour illustrer son post du jour... jusqu'à ce que l'image ne soit retirée d'Overblog suite au courroux présidentiel...

   Cela doit quand même être la belle vie d'être fils de Notre Président... Jean Sarkozy déjà en 2006, accusé de délit de fuite après avoir percuté un véhicule, a été non seulement relaxé, mais l'automobiliste ayant porté plainte a été condamné à 2 000 € pour procédure abusive ! (**) Et c'est pas la dernière mésaventure qu'aura Jean avec son scooter puisqu'en 2007 en pleine campagne présidentielle, le pauvre chou se fait voler son scooter. D'importants moyens sont déployés pour retrouver le scooter du Dauphin, tests d'ADN y compris ! (***) Jean a-t-il au moins été disputé par son papa quand il a raté son année de prépa littéraire, sa classe prépa à l'ENS Cachan et (excusez du peu) sa 2e année de droit ? Il est vrai que quand on a loupé ses études, la meilleure solution est de s'orienter vers la politique ! Rappelons pour l'occasion cette célèbre réplique de Louis de Funès (sosie de Sarkozy selon certains chroniqueurs satyriques) qui disait dans "La folie des grandeurs" : "Mais qu'est-ce que je vais devenir ? Je suis ministre, je ne sais rien faire !"

   Tel Pierre(****), Jean Sarkozy est bien loti. Le petit Louis n'est sûrement pas en reste, à tel point que pour spéculer (humoristiquement) sur son avenir, des groupes Facebook sont créés, tels que "Louis Sarkozy 2012" ou "Pour que Louis Sarkozy représente la France à l'ONU après son passage en 6e" ! (*****)

   Alors, à quand un fils Sarkozy Prix Goncourt ?


(*) Il est vrai qu'en général on n'aprécie guère les Belmer, mais à ce point, faut pas abuser...
(**) Après ça, qu'on ne vienne pas me parler de l'indépendance de la Justice !
(***) Après ça, qu'on vienne pas me dire que si je me faisais voler ma voiture, des moyens aussi importants seraient déployés pour qu'on me la retrouve !
(****) Double allusion d'une part à Pierre Sarkozy grand frère de Jean et Pierre Loti, grand écrivain français.
(*****)
A titre personnel, je préfèrerais que vous rejoigniez ce groupe Facebook, mais c'est vous qui voyez...

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 10:00

   Aujourd'hui, 2e volet de la saga consacrée à Tatayet, en nous penchant un peu plus sur son oeuvre. Une oeuvre colossale et inoubliable. Pour vous rafraîchir la mémoire, relisez l'acte I.

   Tatayet a fait beaucoup de vidéos type "caméra cachée" avec les enfants, souvent dans des écoles. Il a un côté tellement doux, attendrissant et gentil mais tout en gardant une âme d’enfant … Notamment dans son rôle de Saint Nicolas, mais aussi, dans la caméra cachée où il était dans une classe en Belgique et qu’il demandait aux enfants qui rentraient dans la pièce de rester avec lui...
 


Tatayet en Saint Nicolas



Tatayet en classe

 

   En 1986 sort son fameux tube le « Kitching » dont les auteurs compositeurs sont Pierre Piront et, bien entendu, Michel Dejeneffe en personne.

   En annexe les paroles. Cliquez sur ce lien pour l’écouter, un vrai régal !


    En 1990, nous avons aussi vu naître et mourir dans l’œuf, une série de 2 Bandes Dessinés du héros de mon enfance… Le premier en avril 1990, le second en novembre 1990. Et aujourd’hui, je me dis… mais quel était donc ce souvenir qui m’a déjà donné tant de poésie, d’humour, de sentiment de bonté, de douceur ? Et bien c’est ce bon vieux Tatayet

   Voici à notre connaissance les dernières dates de représentation cette année : samedi 11 juillet 2009, vendredi 17 juillet et le vendredi 21 août au café-théâtre “le Don Carlo” à St Agrève (France).

   Vous retrouverez bien sûr tout ce que vous voulez savoir de plus sur son site, www.tatayet.net

   Tatayet… tu nous manques… à quand ton vrai retour… ???


                                                                                                                         Catwoman



ANNEXE : Paroles du Kitching


Le Kitching


On va chanter maintenant le kitching !
Un vieux truc à Tatayet !
C'est ça le kitching
 
Refrain :

Kitching, ketchang
Kitching, kong, kong, le kang
Kitching, kong, kong, da le kike long kong
Kela de tong de tang de tching
Kedang de kike long cool !


C'est ça

Refrain

En avant…marche !
C'est ça le kitching (oui c'est ça)
C'est un vieux truc à Tatayet
C'est ça le kitching
Tu peux toujours essayer (faut pas s'gourrer hein)

Refrain

T'es vraiment nul
 
Refrain

En avant…marche !
C'est ça le kitching (c'est ça)
C'est un vieux truc à Tatayet
C'est ça le kitching
Tu peux toujours essayer
 
À ma droite : Ticoco, mon fils
À ma gauche : Ratatagnagna, le fils à Ticoco
Et au-dessus : notre père à tous
Tous les quatre, nous allons vous interprèter
Le kitching dans une version familiale
Attention, un, deux, trois,
 
Refrain

C'est très bien mes enfants
 
Refrain

C'est ça le kitching (oui c'est ça le kitching)
C'est un vieux truc à Tatayet (tu l'as dit bouffi)
C'est ça le kitching
Tu peux toujours essayer
 

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 13:45


    Vous vous souvenez sans doute de cette petite marionnette créée de toutes pièces par Michel Dejeneffe. Qui n’a jamais été sous son charme de petite perle en peluche si attachante ? Aujourd’hui encore, il sillonne la France de gala en gala. L'équipe du blog de Julien Petitjean a mené son enquête pour retracer l'histoire de la marionnette. C'est aussi le 1er article de ce blog écrit par Catwoman, membre active de l'équipe de votre blog préféré. (*)


   C'est en 1970 que Michel - qui pratiquait la ventriloquie sans doute depuis quelques temps déjà, l’a fabriqué de ses propres mains. Il a pu se livrer à cœur joie à un loisir que nous aimerions tous un jour pouvoir pratiquer : Vivre à travers un autre personnage. Comme vous pouvez l’imaginer… il est bien plus facile de dire les choses que l’on pense en restant dissimulé derrière quelques touffes de poils, un gros nez noir, des yeux blancs tout rond et une gueule d’amour… et Michel a découvert ce doux filon qu’est la ventriloquie. (**)


   Au-delà de l’amour qui lie l’artiste à sa marionnette, Michel découvre qu’il aime faire rire les gens. Aussi, depuis sa belgique natale "monte"-t-il à Paris comme le font tous ceux qui rêvent de devenir une Star


   Il fait le tour des cabarets… seul… sans Tatayet, qui l’accompagnait pour le voyage, et que Michel n’a pas cru bon emmener à ses auditions. Toutes les portes se ferment derrière lui, car il ne faisait rire personne… (ou trop peu…). Michel se sent très seul, sa famille lui manque, il ne connaît personne à Paris…


   Un soir, il décide de prendre Tatayet avec lui… histoire d'avoir un ami pour passer une audition, quelqu’un en qui on a une entière confiance, et à travers qui tout va pouvoir être dit sans peur et sans reproche… et ça marche !

 


   Tatayet raconte au public que son « papa est un grand comique » et là, la magie opère…

   De fil en aiguille, toute une famlille s'est créée autour de Tatayet et Michel (Le père). On a vu apparaître Antoine - le p’tit dernier qui n’a pas de maman (Michel ne l’a jamais créée) - Julius - le p’tit hargneux (Tatayet pense que Michel n’aurait pas du créer une marionnette handicapée) et Oscar - le grand père qui refuse d’aller en maison de retraite… (tous, cela va sans dire, sont bel et bien des marionnettes… sauf Michel « le papa »). À la fin, tout le monde avait oublié Michel… Entre vous et moi, qui regardez-vous lors des sketchs de Tatayet ?
    Michel est un véritable artiste à nos yeux. Il a su rendre plus vivant encore quelques bouts de chiffon que bien des êtres publics et inconnus ne le seront jamais.

 

     Dans un prochain article, nous nous pencherons un peu plus en détails sur l'oeuvre de Tatayet.


                                                                                   Catwoman



(*) Si vous aussi vous voulez faire partie de l'équipe de votre blog préféré, une seule solution : cliquez ici pour nous en faire part.

(**)    Art consistant à parler en articulant sans bouger les lèvres, le plus souvent pour donner l'illusion que quelqu'un d'autre (par exemple une marionnette) parle.

Partager cet article

Repost0