Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 14:00
   Voilà une bien étrange expression que "reprendre du poil de la bête" pour dire qu'une personne va mieux. Mais d'où diable peut elle bien venir ? C'est justement à ce propos que l'équipe du Blog de Julien Petitjean a mené son enquête pour vous en présenter les résultats :

   Après une longue maladie ou un passage à vide momentané, lorsque quelqu'un remonte la pente, on dit qu'il reprend du poil de la bête.

   Exemples d'actualité: "Amélie Mauresmo, n'ayant pu reprendre du poil de la bête suite à sa blessure a préféré prendre sa retraite sportive" ou "Après une bonne dose de TAMIFLU, j'ai repris du poil de la bête !"

   Au moyen-âge, et peut être même depuis l'antiquité selon certains écrits (Pline) on pensait que lorsqu'on tombait malade suite à la morsure d'une bête féroce, l'obtention des poils de cette bête pour les appliquer sur la plaie permettait de guérir le mal, c'est l'ancêtre de l'homéopathie ! Donc quand on reprenait du poil de la bête on était censé aller mieux. Cette coutume a aussi donné naissance à l'expression "vaincre le mal par le mal".

   Je suis incapable de vous expliquer pourquoi j'ai mis Sébastien Chabal pour  illustrer cet article, c'est pourtant le premier qui m'est venu à l'esprit en cherchant une idée d'illustration...



Partager cet article

Repost0

commentaires