Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 13:23

   Il y a 30 ans jour pour jour mais pas encore heure pour heure, François Mitterrand (qui se faisait déjà appeler "Président" au Parti Socialiste) était élu IVe président de la Ve République. Mais... Savez-vous pourquoi il a été élu alors qu'il avait été battu en 1974 face au même adversaire ? C'est l'objet de l'article d'aujourd'hui...

    Outre les affaires qui ont entâché le règne de Giscard d'Estaing telle l'affaire des diamants, les face à face télévisés ont joué un rôle déterminant sur l'élection du président, et ce à plusieurs reprises.

   On raconte souvent que Giscard a été élu en 1974 en grande partie du fait qu'il ait lancé à Mitterrand lors du face à face son fameux "Vous n'avez pas le monopole du coeur Mr Mitterrand", de plus à l'époque, Mitterrand ne faisait pas le poids face à son adversaire sur les questions économiques.

   1981 la roue tourne. Mitterrand est beaucoup plus féru d'économie et le bilan de Giscard ne joue pas forcément en sa faveur. Mitterrand prend sa revanche en balançant "Vous me reprochez d'être l'homme du passé alors qu'en 7 ans vous êtes devenu l'homme du passif" Et Giscard de conclure son septennat par son "Au revoir" resté tristement célèbre.

   Autre petite phrase assassine adressée à Valéry Giscard d'Estaing lors de ce débat : "Je ne suis pas votre élève, vous n'êtes pas mon professeur". Comme souvent lors de ce genre de débat, cette phrase n'a pas du tout été improvisée, et son origine, raconté dans le livre de Serge Moati : "30 ans après" est la suivante :

   Les face à face télévisés, Mitterrand exécrait ce genre d'exercice. Sans doute avait-il encore celui de 1974 resté au travers de la gorge, mais il fallait impérativement préparer sérieusement celui de 1981. C'est ainsi que fut organisée une répétition quelques jours avant. Pour se mettre en conditions réelles, Laurent Fabius (qui fut nommé 1er ministre 3 ans plus tard) endossa le rôle de Giscard, pour donner la réplique au candidat. (On comprend pourquoi : ils ont la même coupe de cheveux !) Lors de cette répétition, Laurent Fabius harcela Mitterrand de questions en rapport avec l'économie, le chômage, l'inflation, la croissance et j'en passe, mimant la même attitude condescendante qu'adopta le président en exercice lors du vrai débat. Au bout d'un moment, Mitterrand excédé : "Mais enfin, pour qui vous prenez-vous, Fabius ! ? Vous m'ennuyez à la longue avec votre air suffisant et votre ton supérieur : je ne suis pas votre élève et vous n'êtes pas mon professeur ! " C'est à ce moment que Serge Moati releva la phrase pour conseiller à François Mitterrand de la replacer lors du vrai débat, ce qu'il fit, après quelques réticences ! Nous n'irons pas jusqu'à dire que Mitterrand fut élu grâce à Serge Moati, mais en tout cas, il y contribua.

   J'ai hâte d'assister à la joute verbale du prochain face à face pré 2e tour, dans un an et qui opposera probablement Marine Le Pen à Dominique Schtrauss Kahn ! Nous le commenterons en temps voulu. Yes we Kahn !

  mitterrand 30ans

Partager cet article
Repost0

commentaires

Lady Chester 10/05/2011 16:08



Je n'ai rien à apprendre de vous Julien. Je ne suis pas votre élève et vous n'êtes pas mon professeur !



Julien Petitjean 10/05/2011 18:30



Et vous n'êtes pas ma maîtresse non plus !



Deelou 10/05/2011 14:39



Jolie petite anecdote :)



Julien Petitjean 10/05/2011 18:29



Oui, et il y en aura d'autres !