Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 21:17

    Votre blog préféré aime mettre à l'honneur les artistes féminines émergentes dans le domaine de la chanson (nous l'avons vu avec Claire Denamur, Brune, Lussi...) Aujourd'hui, nous allons parler du phénomène GiedRé. Un sacré phénomène...

   Quand   GiedRé  promet de nous chanter des chansons d'amour, elle nous dit regretter de ne jamais voir ses amants car ceux-ci ne la besognent que pas derrière, et nous fredonne que son petit ami du moment bave quand il dort et que c'est dégueu... Vêtue d'une robe de petite fille modèle, la poupée lituanienne déblatère ainsi des horreurs cyniques et sordides sous un air (faussement?) ingénu sur des mélodies gentillettes. Quand je dis des horreurs c'est un euphémisme. Difficile d'imaginer que des propos aussi sordides puisse sortir de la moue boudeuse d'un visage aussi angélique : Enlèvement et assassinats d'enfants, mort des vieux seuls chez eux, prostitution et travestis du Bois de Boulogne etc... Les injustices de la société sociétés sont traités aux côtés de ritournelles à haute teneur sexuelle faisant parfois tomber tous les tabous des problèmes de couples. Certaines telles que "Ton secret" ou "Ode à la contraception" sont carrément dégueulasses. Cynique,  GiedRé pose tout haut les questions que tout le monde se pose tout bas ("Les prêtres mettent-ils du GHB dans l'ostie des enfants ?", "Au bout de combien de temps les parents d'enfants disparus remplacent la chambre de leur enfant par une salle de muscu ?") Et lorsqu'elle déclare que "Papa et Maman ont laissé Papy et Mamy dans leur lit pendant la canicule pour toucher l'héritage" on plonge carrément dans le thrash. Pas étonnant qu'elle aime, comme le prouve l'illustration ci jointe, se faire photographier au milieu de poubelles ! "Non je ne suis pas méchante, c'est le monde qui est pourri" se justifie-t-elle. Un humour noir foncé rappelant aisément celui de Raphaël Mezrahi ou Laurent Baffie qui l'ont découverte et balancée en pleine face du paysage audio-visuel francophone. On a pu d'ailleurs régulièrement l'entendre dans l'émission dominicale de ce dernier sur Europe 1 : "C'est quoi ce bordel !" et en première partie de son dernier One-Man-Show.  Mais tout à commencé à partir de son interview signée Raphaël Mezhrahi sur Europe 1, et depuis, c'est le buzz. L'échange de vidéos de GiedRé qui est aussi agréable à entendre qu'à regarder va bon train sur les sites communautaires tels que FaceBook. Ici, aux bureaux du Blog de Julien Petitjean nous l'avons connue sur le clip de "J'aimerais pouvoir pisser debout".

Chansons du CD


La belle au bois
L'amour à l'envers
Pisser debout
La petite camionnette
Les questions Je ne suis pas méchante
  GiedRé02

   Interview ? Parlons-en : impossible de creuser le mystère entourant la jeune fille (qui doit avoir aux alentours de 25 berges) qui a l'origine portait le curieux pseudo de Mmmoisie. Lors de cet exercice, GiedRé joue à fond les gamelles le rôle de son personnage et ne répond jamais vraiment sérieusement aux questions... La biographie de son site Web ne nous avance pas beaucoup, tout est placé sous le signe du surréalisme. Beaucoup de journalistes se sont cassé les dents dans l'entreprise de savoir qui elle est vraiment. A part ses origines lituaniennes et le fait que cette comédienne dont le vrai nom est Giedré Barauskaité, on apprend qu'elle sait jouer de multiples instruments de musique et qu'elle est apparue dans des spots de pub TV. Deux choses récurrentes lors des interviews, outre le fait de déclarer ouvertement son aversion pour les enfants, se faire passer pour une traînée en déclarant de son air de fausse Sainte Nitouche qu'elle a su coucher avec les bonnes personnes pour en arriver là. Pure plaisir de jouer un rôle en toutes circonstances ou pudeur effrénée pour préserver sa vie privée ? Nul ne le sait.

  GiedRé


Chansons ne figurant pas sur le CD
 

La petite fille a disparu
Tu baves quand tu dors
SACEM
Les beaux côtés de la vie
Ode à la contraception
Lave toi
Les moches
La mort nous attend
Tristesse du réveil
Ton secret
Mon anniversaire
J'aime pas
N'en parlons plus

 

 

 

   Vu qu'aujourd'hui, c'est très à la mode d'avoir "un univers", GiedRé n'est pas en reste dans ce domaine. Un univers clairement mis en évidence non seulement de par ses propos très axés du sexe, la mort et le cynisme poussé à outrance mais également sur scène de par son look et le décor kitch qui l'entoure, sur son site web officiel et sur le 1er CD de la chanteuse, que l'équipe du Blog de Julien Petitjean s'est procuré pour la modique somme de 11€. Sans vouloir être mauvaise langue, le prix se justifie plus pour son packaging que par le contenu. Mais c'est une belle pièce de collection (pressage limité paraît-il). Sur une vingtaine chansons que compte le répertoire de la belle, seules 7 y figurent interprétés sous une orchestration se limitant exclusivement à la voix et la guitare pour conserver le côté "live". En prime, une chanson cachée après un blanc de près de vingt minutes qui va nous donner le code secret à saisir ici pour avoir la possibilité de télécharger une autre chanson cachée qui, avouons le, n'est pas piquée des hannetons ! Dans le packaging que nous pouvons qualifier de pochette surprise, de nombreux éléments insolites. Tout d'abord le format DVD de la boîte cartonnée du CD, numérotée à la main. Le CD est imprimé d'un préservatif géant (non déroulé). Dans la pochette, un livret, genre cahier de devoirs mensuels qui faisait la joie des élèves préparant le certificat d'études jadis, sauf que là, le sus-dit cahier est raturé en "Cahier de devoirs menstruels" ! Le dos de la pochette du CD nous présente GiedRé de dos, la jupe levée (mais pour la voir, il faut acheter le CD !) et en prime, ultime cerise (mais pas de Groupama) sur le gâteau, une vraie trace de rouge à lèves ! Sont-ce les lèvres de la vraie GiedRé ? Seul un test d'ADN pourrait peut être le certifier. Le prochain CD est prévu pour juin. Il promet de nombreuse surprises, et, paraît-il pas que des chansons... Des vidéos aussi ? Des sextapes ? Le mystère reste pour le moment entier.

GiedRé album 12 Petits Chants
Le CD de GiedRé Le Cédé de Julien Petitjean

 

   Si on regarde bien, il y a beaucoup de similitudes entre le CD de GiedRé et celui de Julien Petitjean (datant déjà de 2003) : La pochette met en scène l'interprête à la guitare avec un tableau noir derrière... Au dos de la jacquette, le même personnage de dos. Autre détail troublant : La 1ère chanson du CD commence en ces termes : "Il était une fois..." le reste est toutefois fort différent mis à part une omniprésente ambiguïté entre des propos parfois très durs et souvent très grivois le tout présenté sous la forme de chansons pour enfants. Ces derniers ne devant en aucun cas écouter ces 2 CD sous peine de voir leurs rêves brisés ! Une photo de dos de l'artiste au dos du CD également dans les deux cas. Nul doute, ils sont sur la même longueur d'onde, et je propose que l'un fasse la 1ère partie de l'autre (ou inversement) et pourquoi pas la 3e mi temps !

   GiedRé, simple buzz ou carrière prometteuse ? L'avenir nous le dira...

Infos complémentaires sur ces liens :

http://www.hebdo.ch/oh_la_belle_insolente_105210_.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

A


Je rentre du festival de la pelouse de Thuir (66) où j'ai écouté Giedré pour la première fois.RAFRAICHISSANT. Pas plus choquant que "Le Gorille" du temps de Brassens! Grâce à cette excellente
comédienne, le spectateur peut faire marcher ses neurones... Les hypocrites, les pervers, les cupides,  les machistes ont matière à réfléchir. La sono de Giedré n'étant
pas trop forte, nous n'avons pas été abrutis comme par les "sons" (des paroles, même intelligentes, peuvent être rendues inaudibles à cause des ampli.) des autres groupes qui animaient ce
festival de la pelouse.



Répondre
L


Attaque-la pour vol de pochette !



Répondre
J


Je n'attaque pas les femmes ! Il y a sûrement moyen de trouver un arrangement pacifique...



J


Quand je te disais, le grivois, le cul et tout ce qui s'en suit, ça marche !



Répondre
J


Sauf que des fois ça mène à Rikers Island...