Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 16:30

   "Etouffé par son vomi, voilà une mort digne d'un vrai hardos !" cette phrase me revient en tête, de l'époque du lycée(*) où je commençais à m'intéresser au hard rock. Je regrette juste de ne pas avoir pu publier cet article le vrai jour anniveraire (à savoir hier) de la mort du 1er chanteur d'AC/DC parti nous laissant tous orphelins (encore qu'à l'époque j'avais encore jamais entendu parler d'AC/DC)...

   Bon Scott est loin d'être le 1er artiste mort étouffé par son vomi, l'ont précédé, excusez du peu, Jimi Hendrix et Keith Moon (batteur cinglé des Who) et suivi en 2009 par le moins prestigieux Stephen Gately (des Boyzone) en 2009. Mais que s'est-t-il passé exactement ce 19 février 1980 ?

   Selon la légende, après une soirée fort arrosés à Londres, un proche s'étant proposé de le ramener chez lui à bord de sa Renault 5, se serait rendu compte que le malheureux était tellement ivre qu'il lui fut impossible de le réveiller. Il décida donc de le laisser dans la voiture, de se garer devant chez lui pour se coucher mais non sans être allé chercher un couverture pour protéger Bon du froid.

   Le lendemain matin, il constata que ce dernier était toujours inanimé et l'emmena à l'hôpital où l'on constata son décès. Cet ami a été surnommé Alistair Kinnear afin que personne ne connaisse sa véritable identité. Certain prétendant qu'il n'a jamais existé et que c'est une histoire montée de toutes pièces. Malgré l'autopsie qui conclut à une mort par étouffement, les vraies raisons de la mort de Bon Scott sont sujet à débats depuis 30 ans.

   On a raconté tour à tour que Bon Scott est mort soit d'hypothermie, soit d'une overdose d'héroïne, soit d'une asphyxie par gaz d'échappements, on parle même d'une thèse de complot ! Bref, ça ne le fera pas revenir mais pour le fun, on peut toujours regarder ce petit reportage consacré à l'artiste avec des interviews de proches. J'espère que vous êtes bon en anglais car ce n'est pas traduit !

   Suite à la mort tragique de Bon, AC/DC décida de tout arrêter, mais la famille et l'entourage de Bon souhaita que pour perpétuer sa mémoire, il fallait qu'ils continuent. Rapidement, AC/DC trouva un nouveau chanteur en la personne de Brian Johnson, fan incodtionnel du groupe et dont la voix rappelait celle de bon. Ironie du sort, le premier album qui sortit après l'arrivée de Brian Johnson et le 2e album le plus vendu de tous les temps : "Back in Black" dont la pochette noire est un signe évident de deuil adressé à Bon. (Ah bon ?)

     
           Bon Scott               Brian Johnson                    Back in Black

   Bien que son vrai nom était Ronald Belford Scott, "Bon" était d'un surnom qui venait du mot "Bone" qui signifie os, non pas en référence à l'état dans lequel il se trouve depuis 30 ans mais pour la raison suivante : Tout petit à l'école, émigré en Australie, tout le monde se moquait de son accent écossais. Pour se faire respecter, il répliquait de façon très violente à ces moqueries et son tempérament de bagarreur lui valu de devenir "dur comme un os" d'où le surnom.

   Sa voix diabolique m'a toujours fasciné. Autant pour Bon que pour Brian, pendant des années, il me fut impossible de mettre un visage sur leur voix pas même d'en imaginer un (**) ! Je n'ai découvert le visage de Brian Johnson qu'en le voyant en live au Galaxy d'Amnéville en l'an 2001. La 1ère de ces 2 voix s'est donc tue, il y a 30 ans, peut être, donc, étouffée par son vomi.


(*) Chaoul, si tu nous lis...
(**) Sachant que la figure de proue du groupe était plutôt Angus Young

Partager cet article
Repost0

commentaires

Lady Chester 22/02/2010 09:45


Enfin de retour JUlien, ça fait plaisir !
J'en apprends de bien bonnes choses ce matin, je ne savais déjà pas qu'il y a eu deux chanteurs pour le groupe AC / DC. Je ne suis pas très fan de hard rock mais je connais les quelques tubes de ce
groupe bien "heavy".
Concernant les spéculations sur la mort, c'est totalement normal. Les fans ont toujours du mal à accepter que quelqu'un que l'on a déifié puisse mourir bêtement.


Thierry-alias-Jean-Philippe 21/02/2010 11:28


Bonjour Julien, je suis de passage sur ton blog pour t'adresser un coucou. Je viens de lire ton article. Et je dois confesser (c'est dimanche le jour du seigneur !) que je n'étais pas fan
d'AC/DC... On comprend pourquoi quand on fait un tour sur mon blog. Bon... Mais ça n'empêche pas de trouver cette affaire bien navrante. Quand une personne est mal en point, son ou ses amis se
doivent de la mettre en sécurité et non de la laisser seule surtout fermée dans une voiture ! C'est pas faire preuve d'une grande amitié.
Je te souhaite de passer un bon week-end et à bientôt


OhCaRo 20/02/2010 18:39


Contente de te retrouver sur la blogosphère ! Je croyais que tu avais disparu dans une pyramide.