Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 09:09
   Autant on peut s'attendre à ce que certains groupes soient tentés d'explorer de nouveaux horizons musicaux, autant il est difficile d'imaginer AC/DC faire autre chose que du AC/DC. Disséquons ensemble le dernier CD de nos 5 anglaustraliens et écossais dont on m'a fait cadeau le WE dernier...

   Ce nouvel album utilise les recettes qui ont fait les beaux jours du groupe : riffs puissants taillés dans le roc, rythmiques carrées, chant diabolique et choeurs sauvages. Dès la première note, on sait que cet album va déchirer sa race avec le tube radiophonique
Rock'n' Roll Train belle entrée en matière utilisant lles formules qui ont fait le succès de Highway to Hell. Rien de nouveau, mais c'est tellement bon ! Du AC/DC pur jus vous dis-je, bien qu'on ressente de façon irrésistible quelques influences notamment dans le morceau Anything Goes drôle de mélange d'influences, à mi chemin entre Happy des Rolling Stones sur l'album Exile on main street en 1972 et Born in the USA de Bruce Springsteen en 1984. On flaire parfois un air de famille avec ZZ Top et Led Zep époque Physical graffity et Presence respectivement sur les titres Black Ice et Stormy May Day.

   Sur certains titres comme
Stormy Day May ou Rocking all the way, Brian Johnson s'amuse à nous laisser entrevoir à quoi ressemble son "vrai" timbre de voix comme il le fit au début de Stiff Upper Lips.


    Des morceaux surpuissants dont il est difficile de citer les 3 ou 4 meilleurs, citons plutôt les 3 ou 4 morceaux que je qualifierais de "Moyens" : Smash' N Grab, Spoilin' for a fight ou She likes Rock'N'roll. 8 ans de patience ont donc bien été récompensés. Ce CD succède donc à Battle for the Sun pour tourner en boucle dans mon autoradio.

   Tous les morceaux sont encore une fois signés de la patte des frères Young. En feuilletant le livret, on regrette de ne pas y trouver les paroles (difficilement intelligibles à l'écoute faut reconnaître !) surtout au vu de la kitcheté des photos du groupe, semblant plus sorti d'un magazine pour préados que d'un CD de hard rock. On y voit notamment un Angus Young asceptisé semblant plus sorti d'un cabinet de chirurgie esthétique plutôt que d'un studio d'enregistrement.


    Mais ce nouvel album sorti péniblement au bout de 8 ans d'attente sonne étrangement comme le chant du cygne d'AC/DC. La pochette, où n'apparaît clairement que le nom du groupe en lettres de sang rappelle étrangement celle de Back in Black, paru il y a presque 30 ans, 1er du line up actuel resté inchangé depuis la mort de Bon Scott étouffé par son vomi. Je fais d'ailleurs parti des quelques iconoclastes préférant Brian Johnson, le chanteur actuel, à son prédécesseur. Mais finalement, la sobriété des pochettes de CD, à en croire les exemples de U2, Placebo ou Depeche Mode n'est-elle pas dans l'air du temps ? (*)

  N'oublions pas que le concert d'AC/DC au Galaxy d'Amnéville en 2001 reste mon concert n°1 des concerts qui m'ont le plus scotché. Alors qu'a priori, je ne les comptais pas parmi mes groupes préférés même parmi les formations heavy metal, leur privilégiant Scorpions ou Iron Maiden. J'ai retourné mon perfecto depuis...


(*) Le contraste de la pochette a volontairement été exagéré sur l'image ci-dessus afin de pouvoir y admirer les motifs. IRL, On ne voit écrit que AC/DC en rouge sur fond noir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Finance Dissertations 09/03/2015 21:58

Hi, I write finance dissertations for UK university students, do you have any openings. Thanks

JiCé 19/09/2009 23:18

Bonsoir! J'arrive sur ton blog, un peu par hasard, via Let there be AC/DC. Et je dois dire qu'il a l'air pas mal! J'y reviendrai sûrement plus tard! Très bonne soirée!

rubrique en vrac 17/09/2009 14:21

personnellement j'aime bien les deux chanteur l'ancien (Bon Scott) et le nouveau (Brian Johnson)... Pour avoir la tournée de Black Ice au stade de france en Juin, je peux dire que du haut de leur cinquantaine ACDC reste aussi une mechine de scène impitoyable à la mécannique bien huilé (ou roulé)... a ne surtout pas manqué... ce concert et le number one de nos concert à égalité avec celui de Tom Waits

gourmandises 13/09/2009 19:24

salut je me suis inscrite a votre communauté mais impossible de mettre un commentaire alors j'a donc crée moi même sur lefestival de bourges bonne soirée

Julien Petitjean 05/10/2009 12:39


Normalement, il ne devrait pas y avoir de pb pour mettre des commentaires du moment qu'on est inscrit à la communauté...


Thierry-Alias-Jean-Philippe 13/09/2009 14:17

Bonjour Julien Petitjean ! Je cherchais une communauté de musique, orientée vers le classique et le baroque (mon époque de prédilection) et j'ai vu que vous etiez à la tête de la communauté "Parlons Zic !". Je tiens un blog avec des articles biographiques sur des compositeurs de musique classique ainsi que qu'un lexique des termes musicaux (entre autres !!). J'ai trouvé aussi votre communauté par le biais de Domi FARESOL, Florence75015, Rubrique en vrac... avec qui je correspond. J'ai 43 ans et j'ai débuté depuis zéro l'étude du piano depuis pratiquement 5 ans maintenant. J'ai parcouru votre blog : j'ai lu l'article sur AC/DC (connu quand j'étais ado... sisi !) et j'ai "feuilleté" jusqu'à l'article sur Boney M : je ne savais pas que ce n'était pas eux qui chantaient... Par contre je savais pour la supercherie avec Milli Vanilli ! Bon, je ne me fais pas plus long pour les présentation : je vous invite à consulter mon blog pour cela !!! Je vous souhaite de passer un bon dimanche et, j'espère, à bientôt ! Thierry