Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 10:41


On se souvient tous de ce que l’on faisait lorsqu’on a appris la mort du Grand Charles (*), de Cloclo ou de Lady Di. Cette liste très restreinte compte désormais un petit nouveau : Michael Jackson. Je ne vous apprends donc rien en vous disant que le roi de la pop s’est éteint hier à l’hôpital Ronald Raegan de Los Angeles d’un malaise cardiaque, peut être suite à une séance d’entraînement chorégraphique en vue de sa prochaine série de concerts prévus à partir de juillet prochain à l’O2 de Londres. Une autopsie devrait nous donner des éléments supplémentaires dans la journée, mais, sauf imprévu, cela ne va pas changer grand-chose à l’histoire.

 

Même si les rumeurs les plus folles couraient sur son état physique (**), on le savait de santé fragile et bourré de médicaments pour son retour sur scène. Malgré cela, la stupeur est générale. On croirait presque un gigantesque coup de pub comme il savait si bien les faire. Mais la vérité semble être bien là, nette et irrévocable. On repense alors à toutes les histoires associée à son pseudo état hypocondriaque, notamment l’histoire du caisson à oxygène, des masques (***)… On racontait souvent que celui qui fit les beaux jours des plus grands chirurgiens plasticiens de la planète voulait être immortel, il n’aura vécu que 50 ans, ce qui est tout de même un âge plus que respectable pour une star du rock. 50 ans dont 45 ans de carrière et une vie bien remplie…

 

Une vie remplie de nombreuses polémiques et de frasques sur lesquels nous ne reviendrons pas mais qui reflètent probablement tous les dérèglements psychologiques que peut subir quelqu’un ayant été soumis depuis sa plus tendre enfance à tous types de pressions (parentale, médiatique, contractuelles, artistiques…) et où le fait de vivre dans une bulle, complètement déconnecté de la réalité peut parfois faire péter un câble…

 

On vous a parlé il y a quelques semaines, sur ce même blog de l’album Thriller, pour commenter l’annonce du retour sur scène de Bambi. Album le plus vendu de tous les temps (plus de 100 000 000 exemplaires) et dont il venait de fêter les 25 ans. Un album très soigné mais qui , honnêtement, ne me met pas dans tous mes états sauf bien sûr les titres « Beat-it » et le génial « Billie Jean ». Le clip de Thriller restera en tout cas comme un sommet du genre.

 

Comme vous l’aurez compris, je ne suis pas un inconditionnel du chanteur gris. Malgré cela j’avais les billets en poche pour aller l’applaudir en janvier prochain à Londres, ayant toujours entendu dire que même si on n’aimait pas, ses shows valaient vraiment le déplacement. Je me consolerai dimanche avec Dépêche Mode. Mais sachant que c’était la tournée d’adieu, c’était peut être la dernière occasion d’aller voir de quoi il en retournait. Occasion soudainement avortée. On ne saura jamais quelles surprises ce tour de chant nous réservait, ce secret fait désormais partie de la légende. Tant pis pour la tournée d’adieu. Adieu Michael, selon la formule consacrée, tu faisais un travail formidable.

 

            N’oublions pas qu’une autre célébrité nous a quitté, et qui, la pauvre, n’aura pas bénéficié du même impact médiatique, étouffé par celui consacré au roi de la pop. Il s’agit de Farrah Fawcett, l’actrice qui incarna l’une des « Drôles de dames » à l’âge de 62 ans et qui souffrait depuis quelques années d’un terrible cancer.

 

Ne manquez pas les prochains articles consacrés à Michael Jackson sur ce blog :

Mickael Jackson et Paul Mc Cartney

Michael Jackson et le vitiligo
Michael Jackson : La dernière répétition
Michael Jackson : Bel hommage !

 


(*) OK, j’étais encore sous forme de spermatozoïde, mais je m’en souviens !

(**) depuis des décennies

(***) Bien avant l’apparition du H1N1, comme quoi il était un précurseur dans beaucoup de domaines !

Partager cet article

Repost0

commentaires

cyberwalker 14/08/2009 01:15

...et encore, ces pressions depuis l'âge de 5ans sont malgré tout largement sous-estimées, c'est ce que je me dis quand je vois Britney Spears qui, après avoir subi largement moins que ça, pète véritablement les plombs toutes les 15 jours.

Lady Chester 30/06/2009 11:23

Les légendes sont immortelles d'où le choc de sa disparition. Même quelques jours après on n'en revient pas. Il n'avait pourtant pas d'actualités musicales hormis sa série de concerts à venir (je voulais moi même y aller), et pourtant c'était Michael, pas d'autres mots à dire.

phil 26/06/2009 21:20

Ton article rejoint un peu mes pensées vers Farah Fawcett...http://philnareff.skyrock.com/71.htmlfin de page et page 72...