Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 17:10

   Les internationaux de Rolland Garros battent leur plein, il ne reste d'ailleurs, à l'heure ou j'écris ces quelques vers que 4 français en lice (*), bref passons. On ne parle que de Rolland Garros (cliché à votre gauche) mais sans vraiment savoir qui il était réellement. Beaucoup pensent que celui-ci était un célèbre tennisman d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, mais la vérité est ailleurs ! L'équipe du blog de Julien Petitjean a mené son enquête...

Sa vie, son oeuvre...

   Né en 1888 à Saint Denis de la Réunion ses parents migrent à Saïgon où son père ouvre un cabinet d'avocat. A l'adolescence, Roland débarque seul en métropole pour ses études. Après une pneumonie dont il s'en sortira de justesse il s'affirme excellent dans de nombreux domaines vélo, football, piano, rugby. Il entra en effet au Stade Français parrainé par son ami d'HEC Emile Lesieur dont nous reparlerons un peu plus loin. Il pratiqua également un peu le tennis mais sans plus. Après HEC et une première expérience dans la mécanique auto et la vente, il monte à 21 son propre commerce de voitures de sport. Puis à Reims, après avoir assisté à la Grande Semaine de l'Aviation de la Champagne, il a une révélation : Sa vie sera consacrée à l'aviation. De fil en aiguille, il devient l'un des meilleurs pilotes de son époque battant de nombreux records notamment d'altitude. Il restera comme étant le 1er aviateur ayant traversé la méditerranée.

    Lorsqu'éclate la 1ère Guerre Mondiale il s'engage volontairement. Il invente l'avion de chasse monoplace et met au point un système de mitrailleuse embarqué dont les balles passent au travers des pales de l'hélice de l'avion et qui sera utilisé pendant plusieurs décennies. En 1915 il est fait prisonnier en Allemagne et ne parvient à s'évader qu'en 1918 déguisé en officier allemand. Il repart aussitôt sur le front. Malheureusement il est tué lors d'un combat aérien dans les Ardennes un mois avant la fin de la guerre.

Le pourquoi du comment

   En 1927 enfin, alors que les 4 mousquetaires (Lacoste, Borotra, Cochet et Brugnon) reviennent de chez l'oncle Sam, la Coupe Davis en poche, le Stade Français décide pour fêter l'événement de construire un fabuleux stade de tennis porte d'Auteuil (**). Le président du stade Français à cette époque n'était autre qu'Emile Lesieur, fidèle compagnon de Roland Garros et dont nous avons parlé plus haut. C'est lui qui exigea que le complexe porte le nom de son ami disparu près de 10 ans plus tôt. La fidélité en amitié paye car il mourût presque centenaire en 1985 ! 

Epilogue

   Bref, après avoir parlé d'aviation, pour en revenir à des considérations un peu plus terre à terre et puisque culture et sexe sont les 2 mamelles de ce blog, voici mon top 3 des joueuses les plus sexy du tournois millésime 2009 (Anna Kournikova n'y figure pas, ça fait belle lurette qu'elle est en retraite ! Sinon, le fait que 2 d'entre elle sont à la fois russes et prénommées Maria est une totale coïncidence) :

             
   Maria KIRILENKO - Russie    Ana IVANOVIC - Serbie    Maria SHARAPOVA - Russie  


   Pour l'Edition 2010 de Roland Garros, je vous raconterai qui était Suzanne Lenglen et qui était Mr ou Mme Central.


(*) Et non en liste comme disent encore quelques abrutis.
(**) A titre d'info, ce n'est pas Daniel Auteuil qui donna son nom à la Porte d'Auteuil

Partager cet article
Repost0

commentaires

C


Bibliographie intéressante, comme vous l'avez souligné en haut, peu de gens connaissaient bien l'histoire de cet homme.



Répondre