Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 10:27
   Nous sommes en novembre 1966, Les Beatles sont en plein enregistrement de leur nouvel album "Revolver" qui marquera un véritable tournant dans leur carrière. Paul Mc Cartney sort ce soir là du studio et repart à son domicile au volant de son Aston Martin tel James Bond sauf qu'il n'arrivera jamais à son domicile car il se tue accidentellement.

         

   Les Beatles et leur entourage sont sous le choc. Impossible d'annoncer cette nouvelle au monde entier. Qui dit mort de Paul Mac Cartney dit fin des Beatles. Outre des milliers de fans qui se suicideraient, c'est tout un empire financier manée par des hommes d'affaires chargés du groupe qui s'effondrerait.

   Il est donc urgent de trouver un sosie qui poserait pour les pochettes des prochains disques. Pour les concerts, pas de problèmes, le groupe a décidé de tout arrêter à ce niveau et de se consacrer exclusivement à une carrière "Studio". Quand aux chansons, les membres restant ont suffisamment de ressources pour assurer la subsistance musicale des Beatles.

   Le sosie est vite trouvé en la personne de William Campbell, physiquement, réplique exacte du chanteur défunt.

   Cette histoire paraît à première vue totalement roccambolesque et peu réaliste. C'est pourtant une thèse qui depuis 40 ans compte des millions d'adeptes depuis qu'un animateur de la WKNR, radio de Détroit dans le Michigan : Russ Gibbs.

   Sur quelles bases sont fondées cette rumeur ? Elles sont nombreuses, Russ Gibbs les a puisées dans les chansons et les pochettes de disques parues à partir de la sortie du 45 tours "Penny Lane/Strawberry Fields Forever". Certains de ces indices tiennent debout, d'autres sont un peu tirés par les cheveux.

   L'équipe du blog de Julien Petitjean a mené une enquête à ce sujet pour décortiquer chacun de ces éléments pour que vous vous fassiez une idée par vous même de la roccambolesquitude de cette thèse. Nous étudierons d'abord tous les éléments visuels qui corroborent cette thèse, puis les éléments sonores, puis quelques autres complémentaires. Nous les confronterons aux éléments à décharge de cette thèse, tout cela vous attend dans les 3 prochains épisodes de ce grand dossier d'été de ce blog sur lequel nous travaillons depuis des mois !



Partager cet article

Repost0

commentaires

michel 31/12/2010 06:47



Les choses se passent toujours de la même façon quand un événement majeur intervient et qu’il faut agir dans l urgence .On sème alors tout un tas d’indices qui ne sert qu’a égarer les gens .La
méthode est bien connue,il ne s’agit pas de savoir si Paulo avait oui ou non des chaussettes en traversant dans les clous,le problème est bien plus complexe .Bien sur qu’il y a des indices sur
les pochettes de disques,il n’y a même que cela,il y en a même tellement que vous ne les voyez plus,sans parler de ceux qui n existent pas et que vous cherchez toujours,la méthode est vieille
comme le monde ,on s en sert encore aujourd’hui dans notre brave gouvernement.


En 1970 mon frère ,marié a une Anglaise était partit s installer dans la région de Milton Keynes dans le nord de Londres et il avait ramené une rumeur dont je me foutais éperdument a l‘époque vu
que je n avais que 10 ans et que je m intéressais pas du tout a la musique.Un des Beatles s‘était crashé en bagnole et avait été amené aux urgences de Milton Keynes dans un état critique


Près de 10 ans plus tard,en 1977 exactement,j’avais découvert le rock par le biais du mouvement punk et ayant l’occasion de faire un saut dans ma belle famille a Milton Keynes ,je décidais de les
questionner un peu


Le résultat fut assez effarant.Tout le monde a été aiguillé sur ces pochettes de disques ,mais la bas sur une route secondaire de la campagne Anglaise,Paul mac cartney a eu un accident de voiture
et les gens ont toujours été au courant,le corps ayant été ramené aux urgences,contrairement a ce que l on pourrait croire les fuites ont étés nombreuses,il ne pouvait en être autrement.Pourtant
ce qui nous échappe dans l histoire c est qu’il s’agit uniquement d’un problème anglais(même si les Beatles sont des stars internationales)et que les Anglais sont très forts pour brouiller les
pistes?


Fin 77 alors que je me promenais avec ma belle sœur Anglaise,celle-ci me montra un bâtiment anodin dans la campagne  près de Milton Keynes ,une sorte de maison de repos.Jai compris que Paulo
n’était pas mort mais qu il avait définitivement perdu la raison après son crash et avait bien été remplacé par un sosie,Mais l histoire est bien compliqué et je vous conseille d aller vous-même
a Milton Keynes interroger les gens même s ils ne sont pas d un abord facile et pour cause !!!


Moi je ne suis pas retourne en Angleterre depuis 77 et je n écoute jamais la musique des Beatles ou très peu.Mais des fois dans mes rêves,il m’arrive d apercevoir Mac cartney,le vrai Paul,les
yeux vides dans sa cellule capitonnée et je me réveille toujours en sueur en pensant que cela ne peut être qu un cauchemar


Michel



Lady+Chester 15/06/2009 10:27

Je ne connaissais pas cette thèse un peu tirée par les cheveux.

Cathy for two and two for tea... 13/06/2009 21:17

Quel suspens....A ta loupe inspecteur Clousot... mais... gare à Kato !!!!

Julien Petitjean 15/06/2009 09:34


T'inquiète, on va résoudre l'énigme, mais il va falloir attendre le 4e volet de la trilogie...