Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 07:59

   Dans la famille Blanc, il y a Michel, Eric, Christian,  Jean-Pierre, Dominique... Aujourd'hui, nous allons pleurer Gérard parti subitement ce week end. Gérard avait eu de sérieux problèmes cardiaques au mois d'octobre dernier, mais rien ne laissait présager qu'il nous quitterait aussi brusquement dans la nuit de samedi à dimanche dernier à l'âge de 61 ans seulement des suites d'une hemorragie.

   Gérard Blanc c'est avant tout les Martin Circus dont l'histoire ne retiendra malheureusement que 2 morceaux : "Marylène" piètre reprise de "Barbara Ann" des Beach Boys mais surtout "Je m'éclate au Sénégal", magnifique morceau de pop française comme on savait si bien le faire au début des années 70. Je regrette que l'image qu'il reste des Martin Circus ne soit pas suffisament prise au sérieux. Leurs interventions dans les films des Charlots ("Les bidasses en folie", "Les bidasses en vadrouille" dont la musique signée Martin Circus entra dans les chats américains...) en est en partie responsable.

   Les Martin Circus participèrent également activement à l'élaboration du fabuleux Opéra Rock "La Révolution Française" dont je vous ai parlé dans un autre post et qui fera probablement l'objet d'un post à lui tout seul d'ici quelques temps, et qui remporta un grand succès lors de sa création au Palais des Sports en 1974 et dans laquelle il jouaient le rôle... du tiers état. C'est l'extrait musical que je vous propose d'écouter dans ce post nécrologique :

 


   A partir de 1975 ils firent appel aux services du chorégraphe américain Amadéo pour pimenter leurs prestations scéniques. Amadéo leur proposa par exemple d'agrémenter a mise en scène de leurs spectacles par la présence de 4 magnifiques danseuses, les "Marylène" qui furent aux Martin Circus ce que les "Claudettes" étaient à Claude François.

   Malheureusement, cette aventure se termina en 1980 avec la dissolution du groupe qui ne survécut pas longtemps à Claude François.

   On se souvient tous du succès phénoménal que rencontra le titre "Une autre histoire" en 1987 qui relança de manière éphémère la carrière de Gérard Blanc. On se souvient également du fameux clip d'"Une autre histoire" où l'on voyait Annie Pujol, sa compagne de l'époque et accessoirement potiche dans l'émission "La Roue de la Fortune", danser seins nus dans le désert !

   Pendant toutes ces années et jusqu'à nos jours(*), Gérard Blanc ne resta jamais inactif et enchaîna les albums à une cadence moyenne d'un tous les 4 ans mais dont le succès ne resta que confidentiel.
 


  (*) Le jour de son trépas, Gérard Blanc travaillait encore sur son prochain disque.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cathy - for two and two for tea 03/02/2009 19:25

OH MON DIEU !!!!!!tu es le seul être capable de connaître le merveilleux album de la Révolution Française... et d'en apprécier pleinement la valeur... pour tous les curieux, en attente que notre Julien (qui prépare SUPER BIEN les beignets d'après ce qu'on dit...) fasse son peach, voici le site sur lequel vous trouverez toutes les informations ce cette quasi première comédie musicale, qui pour le coup, fut la meilleure à mes yeux... http://www.larevolutionfrancaise.com/Merci encore à toa d'avoir de si bons goûts... Il est encore vrai que les Martins Circus m'ont donné l'envie de vivre au temps de Woodstock... à oilpé complétement défoncé.. l'est pas belle la vie ? lolAllez.. à tourt' !*Cathy-mini...

Géraldine 28/01/2009 14:37

Une triste perte...Dis moi, je viens de recevoir un mail comme quoi je m'inscrivais à ta newsletter... alors que je n'ai rien fait pour.Tu comprendras d'ailleurs, que je ne peux hélas, m'inscrire à toutes les newsletter des blogs que je visite. Mon soutien, ce sont mes visites et mes commentaires. Je ne peux pas faire plus, désolée, je ne confirme donc pas cette inscription