Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 10:21

   Combien de fois ai-je rappelé à l'ordre un ignorant prononçant le "T" de "Metz" à la manière qu'on d'autres à prononcer "Aukserres" pour "Auxerres" ou "Bour-en-Bresse" pour "Bourg-en-Bresse" ?

   Ceci sans savoir vraiment pourquoi, car dans tous les mots ou l'on trouve "tz" on prononce "ts", dans "Austerlitz" par exemple, qu'on ne prononce jamais "Austerlisss", ça serait austère. Et lisse.

   Alors pourquoi ne prononce-t-on pas le "T" de "Metz" ? La réponse est très simple : Cela vient de l'époque l'occupation allemande Metz, qui, souvenez vous, s'est déroulée de 1871 à 1918 et avant laquelle le "T" de "Metz" se prononçait. Mais l'occupant, accent allemand aidant, prononçait Metz en insistant sur le "T" du "Tz" de "Metz". Par réaction contre l'occupant, l'occupé (donc le Messin(1)) a décidé de ne plus prononcer le "T" (2), et c'est resté.

   Si vous vous obstinez à prononcer le "T" de "Metz", je vous conseille d'aller voir un bon médecin qui vous fera une ordonnance pour aller voir un bon orthophoniste.

   Quand à savoir pourquoi Jean-Marie RAUSCH, ex maire de Metz de son état, a l'accent alsacien, ça c'est une autre histoire... 



(1) Et non le Metzin, ça sonnerait trop "Médecin" 
(2) Que dans Metz biensûr ! On était plus à l'épuque des merveilleux et merveilleuses qui ne prononçaient plus du tout les "R" à la fin du XVIIIe siècle !

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Vous prétendez donner des leçons de linguistique, mais vous écrivez : "à la manière qu'ON d'autres... ". Permettez-moi de croire que cela nuit un peu à votre crédibilité en la matière !
Pour ce qui me concerne, je prends bien soin de prononcer ce "T", surtout pas par ignorance (au contraire !), comme vous l'écrivez avec arrogance, mais par respect d'une terre, d'une culture et d’un peuple historiquement germaniques. Et accessoirement pour titiller les malheureux franchouillards d'importation qui tentent, un peu ridiculement, d'en dénaturer le souvenir.
Répondre
D
Messin = Mes seins....... C'est pas beaucoup mieux que Metzin = Medecin...........
Répondre
K
Ne jamais prendre Wikipédia comme référence...On y trouve le pire à côté du meilleur.Cordialement.
Répondre
J

Je suivrai désormais ton conseil...


K
Bonjour à tous,Pardonnez-moi de vous contredire, mais la disparition du son "T" dans Metz ne date pas de l'annexion de 1871-1918. C'est beaucoupplus ancien que ça.Au Vème siècle, notre bonne ville de Metz s'appelait "Mettis". Le son "T" a disparu vers le XIIIème siècle après une évolution phonétique bien connue des linguistes : dans la langue romane (l'ancien Français), les affriquées (sons "dz" et "tz") ont perdu leur élément dental : "Mètis" ---> "Mèts" ---> "Mès". Ou encore : "Ratio"---> "Raidzon"---> "Raison"Les langues germaniques ont conservé les affriquées et disent Metz avec le T.
Répondre
J

Zut, ça réduit à néant tout ce qui est dit dans cet article...
Ma source était l'article sur la ville de Metz de Wikipedia.

Mais merci pour cette précision !


M
Ohe ! ohe ! Je prononce Metz à l'Allemande... qui c'est qui va se fait taper sur les doigts en classe... MA d'Autriche
Répondre